Réaliser son inscription à un vide-greniers ou à une brocante en tant qu’exposant, c’est parfois le parcours du combattant. Si la législation n’est pas la même pour les particuliers et professionnels, la marche à suivre pour participer à ces événements présente de nombreuses similitudes. Comment choisir la bonne manifestation ? Comment procéder ? Par quels outils réaliser son inscription ? Voici tous nos conseils.

Inscription à un vide-greniers : la marche à suivre

Réaliser son inscription à un vide-greniers ou à une brocante : Comment choisir ?

Vide-greniers ? Brocante ? Marché aux puces ? Il n’est pas toujours facile de faire la différence… Mais lorsque vous choisissez de vendre vos objets lors d’une vente au déballage, il est important de savoir vers quel type de manifestation vous tourner. Si les vide-greniers sont des événements où l’on trouve des exposants particuliers, les brocantes, quant à elles, réunissent les exposants professionnels. Si vous souhaitez faire une brocante, vous devez donc être un commerçant inscrit au registre du commerce.

Sur les marchés aux puces, les exposants vendent des objets plus précieux, tels que des meubles anciens, de l’argenterie, des bibelots de style Art déco, des sculptures, des textiles, des tableaux anciens …

Lorsque vous avez repéré l’événement auquel vous souhaitez participer, avant de procéder à votre inscription, renseignez-vous sur le prix de l’emplacement, car il peut être très variable d’un vide-greniers à l’autre. La proximité que vous avez avec le lieu de la manifestation peut aussi entrer en ligne de compte et favoriser ou non votre inscription. Venir de loin n’est en effet pas un atout pour les exposants, certaines communes ayant tendance à soutenir davantage les formulaires de leurs habitants.

Enfin, avant de réaliser votre inscription à un vide-greniers, n’oubliez pas d’analyser sa fréquentation : est-ce un événement récurrent qui attire une grande population ? Est-ce un événement moins populaire, mais qui attire toutefois un grand nombre de chineurs plus expérimentés ?

Les formulaires d’inscription aux vide-greniers

Après avoir sélectionné un vide-greniers , plusieurs modalités s’offriront à vous :

  1. Vous pouvez contacter par téléphone ou par mail l’organisateur de la manifestation. Celui-ci vous remettra un formulaire d’inscription à remplir en ligne ou à renvoyer par courrier. On vous demandera vos coordonnées ainsi que la taille de l’emplacement que vous souhaitez louer. Si vous êtes un particulier, ce formulaire vous permettra de déclarer sur l’honneur que vous n’avez pas participé à plus de deux manifestations durant l’année en cours .
  2. Pour certains vide-greniers, marchés aux puces ou brocantes, il sera nécessaire de se déplacer jusqu’à la mairie où la structure organisatrice tient parfois des permanences pour les inscriptions.
  1. Les outils de réservation en ligne sont la troisième solution qui vous permettront de réaliser votre inscription au vide-greniers que vous aurez sélectionné. Grâce à eux, vous réservez simplement votre emplacement depuis chez vous.

Mais alors, en quoi ces outils de réservation en ligne sont-ils vraiment innovants ? Comment vont-ils vous aider au quotidien ?

 

Inscription aux vide-greniers : les outils de réservation en ligne

Gagner du temps pour votre inscription avec les logiciels de réservation en ligne

Alors que certains organisateurs choisissent de continuer à procéder aux inscriptions en direct, via des formulaires envoyés au cas par cas, ou distribués lors des permanences, d’autres, de plus en plus nombreux, choisissent de se tourner vers une autre alternative : les outils de réservation en ligne, tels que MyBrocante.

C’est un moyen simple et efficace, qui rencontre de plus en plus de succès auprès des organisateurs de vide-greniers. S’il est certain que ces outils de réservation en ligne facilitent leur travail, ils représentent aussi un gain de temps pour chaque exposant souhaitant participer à la manifestation.

Comment cela fonctionne ?

La structure ou la personne physique qui organise le vide-greniers s’inscrit en ligne en indiquant la date et le lieu de sa manifestation. Ensuite, en quelques clics, les exposants réalisent leur inscription en indiquant leurs coordonnées : ils n’ont plus à se soucier de contacter l’organisateur, et n’ont plus à se déplacer pour réserver leur stand.

Choisir son emplacement lors de son inscription à un vide-greniers

 

Pouvoir choisir son emplacement lorsqu’on participe à un vide-greniers, cela vous semble utopique ?

Eh bien plus maintenant : lorsque vous réalisez votre inscription en tant qu’exposant à une vente au déballage, un marché aux puces ou une brocante, via l’outil MyBrocante, vous avez la possibilité de choisir l’emplacement exact sur lequel vous allez vendre. Une carte interactive de l’ensemble de la brocante vous aidera à analyser l’endroit le plus favorable à votre installation, et une vue globale de l’évènement vous aidera à faire votre choix.

Au-delà du gain de temps dégagé, s’inscrire aux vide-greniers via les outils de réservation en ligne comme MyBrocante représente donc un gros avantage pour maximiser vos ventes.

L’inscription en ligne devient alors simple, rapide et intuitive : vous pourrez vous concentrer sur les préparatifs pour le jour-j !

Trois conseils pour préparer son vide-greniers en tant qu’exposant

Sélectionner les bons objets à vendre

Une fois l’étape de l’inscription passée, vous devrez transformer l’essai en sélectionnant les bons objets à vendre et en les mettant en valeur en fonction de l’évènement choisi.

Sur les marchés aux puces, vous aurez davantage de chances de vendre vos objets rares et anciens, comme votre argenterie, vos peintures ou vos porcelaines. En revanche, si vous participez à un vide-greniers, la liste des objets à vendre peut être très large : mercerie, vinyles, vêtements vintage, décoration, téléphones, bandes dessinées… Tous ces produits étant très prisés par les acheteurs, n’hésitez pas à bien les mettre en avant sur votre stand !

Pour cela, n’oubliez pas de ranger votre table, de vérifier l’état de tous les objets que vous souhaitez vendre, et de nettoyer la poussière qui pourrait les recouvrir et les rendre ainsi moins attractifs.

Estimation des objets d’occasion : nos outils pour fixer vos prix

 

Pour réussir à générer des profits sur une vente au déballage, vous devrez réaliser une estimation de vos objets d’occasion. Voici des outils qui pourront vous être très utiles :

1 ) Pour les objets de valeur, faites appel à un commissaire-priseur (Drouot Estimation, France Estimation) : il pourra estimer en ligne la valeur de vos objets. Vous n’aurez qu’à renseigner quelques informations et quelques photos pour obtenir une estimation gratuite sous 48 heures environ.

2) Faites une petite analyse de marché sur les sites de revente en ligne (Ebay, Leboncoin…) : y a-t-il beaucoup de concurrence ? Votre objet est-il rare ? A combien se vend-il généralement ?

3) Rendez-vous sur les brocantes en ligne (Broc4you, Luckyfind …) et les sites de collectionneurs (Info-collection) pour affiner votre étude de marché.

4) Les applications comme Valoo vous aideront à estimer en quelques minutes la valeur de vos objets d’occasion.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller voir notre guide complet concernant l’estimation des objets d’occasion.

Enfin, pour les objets communs, voici une vue d’ensemble rapide des prix généralement pratiqués :

  • Les livres : 1 ou 2 euros
  • Les DVD : 5 euros
  • Les CD : 3 euros
  • Les vêtements pour enfants, pour bébés : 2 euros pièce
  • Les vêtements d’adultes : entre 3 et 5 euros pièce
  • Les paires de chaussures : entre 5 et 8 euros
  • Les petits objets de déco : 3 euros

Tout prévoir pour le jour J

Lorsque vous avez choisi les objets à vendre et que vous en avez fixé le prix, l’essentiel du travail est fait. Mais pour le jour J, voici notre petite liste des choses à ne pas oublier pour faire de ce vide-greniers une réussite :

  • Prévoyez tables et chaises pour votre stand.
  • Répartissez vos bibelots en famille d’objets, pour que les acheteurs aient une vision claire de tout ce que vous vendez.
  • Rangez vos vêtements sur des cintres et des portants.
  • Affichez clairement les prix.
  • Tenez votre stand à deux, pour toujours surveiller vos objets.
  • Attention à la météo : prévoir tout le nécessaire pour protéger vos objets en cas d’averses (bâches).
  • Pensez à la monnaie.
  • Prévoyez des sacs plastiques pour les acheteurs, et du papier journal pour emballer les objets fragiles.

Vous pouvez désormais commencer à rechercher un vide-greniers autour de chez vous et vous y inscrire ! En suivant tous nos conseils, les ventes suivront !