Estimation des objets d’occasion: le casse-tête

Estimation des objets d’occasion: le casse-tête

Estimation des objets d’occasion: le casse-tête

Psychologiquement, un prix trop bas renvoie à l’idée que l’objet en question est abîmé ou défectueux. Et un prix trop élevé va dissuader fortement les potentiels acheteurs. Donc pas de secret, il vous faut vendre au bon prix ! Mais il n’est pas toujours facile d’évaluer nos biens avant de les revendre. Nous allons tenter de vous aider à choisir la meilleure solution pour réaliser une bonne estimation de vos objets.

Faire appel à un professionnel : le commissaire-priseur

Pour les pièces rares et anciennes, il ne faut pas hésiter à prendre un rendez-vous avec un commissaire-priseur. Il est généraliste sur le marché de l’art et des objets anciens. Pour des pièces plus complexes, comme des estampes chinoises ou des céramiques islamiques par exemple, il vous faudra peut-être faire appel à un spécialiste.
La première étape sera bien entendu d’envoyer des photos ainsi qu’un descriptif précis : taille, poids, couleurs. Mais l’expert vous demandera certainement d’apporter la pièce en question pour une estimation plus précise. Pour de plus gros volumes, il se déplacera chez vous.
Pour trouver un professionnel dans votre ville, n’hésitez pas à contacter la Chambre nationale des commissaires-priseurs (13 rue de la Grange-Batelière – 75009 Paris, tel. 01 47 70 89 33) afin d’accéder à la liste complète des commissaires-priseurs de France.

Estimation : Utilisez les sites de revente

Pour des pièces vintages ou des objets de la vie courante, la démarche d’aller sur les sites de revente peut s’avérer utile. Rien de mieux que de faire une étude de marché sur des sites comme Ebay, le Bon Coin, Amazon pour évaluer la fourchette de prix de votre objet.
Les sites de collectionneurs sont aussi de vraies sources. Par exemple Info-collection.fr vous donne une estimation de prix par catégories d’objet. Leurs articles sont aussi très intéressants malgré un site un peu vieillissant.

Utilisez des applications d’estimation

On ne va pas vous mentir, il n’existe pas d’outils miracles pour estimer votre objet en 5 secondes. Dans le futur, peut-être qu’il suffira de photographier l’objet et un prix sera calculé automatiquement… Cela n’est pas encore le cas !
Plusieurs applications dont l’objectif est de vous aider dans l’estimation de vos biens existent. Malheureusement ces applications ne sont souvent spécialisées que dans l’estimation des voitures, de l’immobilier ou du vin !
Une seule application a retenu notre attention. C’est l’application Valoo. Certes elle n’est pas parfaite et gagnerait à être améliorée mais elle a le mérite d’exister.
Pour finir Troc.com vous propose un service de formulaire d’estimation en ligne.

Vous aimerez aussi :

Vide-greniers et brocantes à Lyon

Vide-greniers et brocantes à Lyon

Vide-greniers et brocantes à Lyon

Petit tour d’horizon des vide-greniers et brocantes près de chez vous qui n’attendent que vous ! Destination : Lyon !

La capitale des Gaules, de la gastronomie et surtout de la culture (bon on en fait trop mais on est chauvins chez MyBrocante !), la belle-nommée Lyon, accueille en son sein 2 brocantes majeures : Les Puces du Canal et les Bouquinistes du Quai de la Pêcherie.

Les Puces du Canal

C’est le rendez-vous incontournable des chineurs le jeudi, le samedi et le dimanche, à Villeurbanne, ainsi que des familles, qui se déplacent en nombre pour flâner le long des étals des exposants, présents dès 6 heures du matin. Près de 600 exposants sont réunis, ce qui en fait le second plus grand marché aux puces de France. Si vous souhaitez obtenir plus d’infos sur les Puces du Canal, faites un petit tour sur leur site !

Le succès des Puces du Canal est tel que l’émission Tout Compte Fait de France 2 y a consacré une partie de son reportage sur les brocantes. Retrouvez l’émission sur la chaîne Youtube de France 2.

les Bouquinistes du Quai de la Pêcherie

Chaque weekend, les quais de la Pêcherie (les bords de Saône pour les néophytes, entre les 1er et 5ème arrondissements) s’animent de ce marché ancestral. Des livres anciens dans des échoppes traditionnelles, comment ne pas succomber au charme intemporel des vieilles éditions de Marcel Pagnol ou de la Pléiade ? Ou même des bandes dessinées ?

Le mois de juin s’annonce très chargé, avec 16 brocantes prévues à ce jour, soit une tous les deux jours ! De quoi chiner, chiner et chiner sans relâche ! Vérifiez les dates exactes et les horaires sur le site pour faire votre petit planning tranquillement.

Et beau moment à venir dans le monde de la brocante : nos amis de chez Broc4You organisent une brocante éphémère pour fêter leur lancement ! Inscrivez-vous sans attendre sur la page Facebook de l’événement, les places sont limitées !

Et notre prochain article nous amènera au soleil, mais on ne vous en dit pas plus .. À suivre.

Vous aimerez aussi :

Le panier en osier

Le panier en osier

Le panier en osier

Dans le cadre de notre série « Objets Intemporels » (initiée par notre article sur les mappemondes et les planisphères), nous allons aujourd’hui jeter un œil au panier en osier de notre enfance.

Que celui ou celle qui n’a jamais possédé de panier en osier nous jette la première pierre. Enfant, on s’en servait pour transporter nos petits jouets ou pour jouer au marchand / à la marchande. Une fois adulte, c’est pour transporter nos courses que l’on s’est procuré un panier (ou un caddie à roulette pour les moins téméraires). Rares sont, en définitive, les foyers qui n’ont jamais vu l’ombre d’une anse d’un panier en osier.

L’osier et ses substituts

Par ailleurs, bien qu’il soit communément appelé « panier en osier », ledit panier peut en réalité être fabriqué avec des matériaux tout aussi nobles et robustes comme le châtaignier, le rotin (liane provenant des palmiers d’Asie du Sud-Est) ou le jonc. Son aspect tressé le rend singulier dans son apparence et sa résistance.

panier osier vintage brocante

D’un point de vue purement artisanal, un panier est fabriqué dans une vannerie par un vanneur (et non, un vanneur n’est pas qu’une personne qui fait des blagues, il / elle fabrique aussi des paniers !)

À quelle époque a-t-on découvert l’osier ?

Les plus anciennes réalisations remontent à l’Egypte Antique. Il a été possible de dater des pièces anciennes grâce à la technologie de datation au carbone 14. Le climat désertique a permis de conserver quasiment intacts les matériaux biodégradables.

panier osier brocante vintage

De nos jours, c’est surtout un objet intemporel qui a été détourné de son usage premier (à savoir transporter du pain) pour transporter toutes sortes de marchandises, que cela soit des denrées alimentaires, des vêtements ou des fleurs. Il sert également d’objet de décoration et confère une touche vintage à un espace de vie, à une pièce. On peut par exemple y stocker des bûches si l’on possède une cheminée, ou bien y mettre de la lavande pour parfumer une pièce.

panier osier brocante vintage

Quels usages quotidiens de l’osier ?

Les détournements sont infinis, on peut s’en servir comme d’un range-catalogue, d’une panière pour de petits animaux de compagnie ou encore comme espace de rangement de cosmétiques (du plus bel effet dans une salle de bain)

Le succès de ce matériau et de cet art qui a traversé les siècles n’est donc plus à démontrer. En témoignent les très nombreuses enseignes d’ameublement et de décoration qui ont créé des lignes entières d’abat-jours, de tables et de fauteuils entièrement réalisés en osier (ou dérivés naturels)

chaise osier vintage brocante

Ceci étant, rien ne remplacera jamais le véritable panier en osier que l’on peut chiner près de chez soi, car ce panier aura un vécu, une histoire. Si tout cela vous a donné envie d’agrémenter votre intérieur (ou d’aller faire vos courses à la mode vintage), jetez un œil aux brocantes organisées près de chez vous sur notre agenda. Peut-être trouverez-vous votre bonheur !

Vous aimerez aussi :

10 conseils pour maîtriser l’art de chiner !

10 conseils pour maîtriser l’art de chiner !

10 conseils pour maîtriser l’art de chiner !

Partir à la conquête des brocantes requiert un savoir-faire unique. Il faudra apprendre par vous-même à affronter les brises glaciales et les marchands récalcitrants. Il n’y a pas de meilleur apprentissage que d’aller sur le terrain, mais pour vous aider, comme on est super sympas, on va vous donner nos 10 tips de survie !

Le chineur se doit d’être mal fagoté mais bien équipé

Les baskets : pour bien chiner, il faut être bien dans ses baskets, au sens propre du terme. Oubliez l’idée des bottines neuves ou des mocassins à glands, si vous voulez chiner, c’est en baskets que vous le ferez.

Sortez vos vieilles baskets du placard, enfilez un vieux jean et une polaire et vous serez fin prêt !

Le sac à dos : le mieux pour chiner correctement est d’avoir ses deux mains libres. Par conséquent, le sac à dos sera votre meilleur ami ! En plus d’être pratique à porter, il saura accueillir vos petites trouvailles pour vous permettre de continuer votre quête sereinement.

La petite monnaie : on l’oublie souvent mais avoir de la petite monnaie sur soi peut s’avérer utile en cas de petits prix ou de négociations. Les pièces de 1€ et 2€ peuvent vous faire gagner du temps au moment de l’achat, car les marchands n’ont pas toujours de monnaie.

bien-chiner-mybrocante2

La solitude et la rapidité sont les meilleures amies pour chiner

La solitude : que vous soyez d’ordinaire un loup solitaire ou non, il est recommandé d’être seul pour chiner. Ce n’est pas contre votre famille ou vos amis, mais on s’est rendu compte que les meilleures affaires se font quand on est pleinement concentré.

La rapidité : il s’agit de votre quête : vous êtes un aventurier du vide-greniers et donc vous devrez affronter certains rivaux. Ne l’oubliez pas, vous n’êtes pas seul à chercher de nouvelles pépites, alors soyez rapide et restez attentif.

L’efficacité : l’ennemi numéro 1 du chineur est l’hésitation. On est tous passé à côté d’affaires en or parce que l’on a hésité. À trop vous dire “je vais réfléchir, on est qu’au début de la brocante”, vous risquez de perdre la perle rare (nous avons une pensée émue pour cette travailleuse en rotin vintage).

Le conseil de la rédaction : agissez vite et n’hésitez pas !

bien-chiner-mybrocante

La brocante appartient à ceux qui se lèvent tôt

Le réveil : avis à celles et ceux qui aiment leurs grasses matinées : chiner ou dormir il faut choisir ! Sans surprise, dans les brocantes la règle d’or c’est “premier arrivé, premier servi” donc si vous voulez upgrader votre niveau de chineur, avancez votre réveil. Attention à ne pas arriver trop tôt non plus (pas avant 6h), vous risqueriez de vous mettre à dos les exposants.

La mobilité : si vous souhaitez chiner toujours plus, pensez à vous déplacer dans les communes et/ou régions des alentours. Ciblez des brocantes qui ont du potentiel et organisez-vous pour y aller, ça vous fera découvrir du pays !

La météo : le temps idéal pour faire de bonnes affaires est celui qui décourage les acheteurs sans pour autant faire fuir les vendeurs. Un temps sec au moment du déballage, puis une petite pluie fine, c’est le combo gagnant. Pensez à prendre votre imperméable pour ne pas être gêné par un parapluie.

La négociation, une deuxième nature pour chiner

La négociation : elle est obligatoire ! N’hésitez-pas, vous devez oser négocier et passer outre votre manque de confiance en vous. Le fait de “marchander” n’est pas mal perçu dans le milieu de la brocante, au contraire ce serait presque une offense de ne pas le faire. Faites-nous confiance, vous serez fier de vous quand vous aurez réussi à négocier !

Vous aimerez aussi :

A la découverte du village des brocanteurs de Tignieu

A la découverte du village des brocanteurs de Tignieu

A la découverte du village des brocanteurs de Tignieu

Avis aux chineurs amateurs et confirmés : on a trouvé un nouveau paradis pour vous ! Pour dégoter de nouvelles trouvailles, rendez-vous au village des brocanteurs de Tignieu, en Nord Isère. Ouverts tous les week-ends de 9h à 17h, les 20 brocanteurs du village vous proposent régulièrement des nouveautés.

Un village conçu spécialement pour les passionnés de brocantes ? Nous on est déjà en route !

Un concept unique pour une passion partagée

Le village des brocanteurs est né d’une passion partagée par trois amis au printemps 2016. Grâce à des compétences en démolition et avec une bonne dose de volonté, les trois associés ont donné vie à un terrain vague. 25 containers de semi-remorque ont été disposés de façon à former des allées et créer des places. Des sculptures et autres mobiliers urbains ont été ajoutés pour créer une atmosphère unique.

Le village des brocanteurs a été construit à partir de containers, d’un vieil avion et d’une éolienne… Comme quoi, on peut donner une seconde vie à tout !

village-brocanteur-tignieux

Un village atypique et convivial

Le village des brocanteurs de Tignieu compte aujourd’hui une vingtaine de brocanteurs fixes. Certains exposants supplémentaires viennent déballer leurs dernières trouvailles régulièrement. Le lieu est ouvert à tous et est basé sur la solidarité entre exposants.

C’est un réel lieu de partage et d’échange entre tous les passionnés de brocante.

Initialement ouverts de 9h à 17h tous les samedis et dimanches, certains containers ouvrent désormais dès le vendredi après-midi. On retrouve de tout dans ce village et c’est cela qui fait pour la joie des badauds et chineurs qui font le déplacement.

Le village accueille également des évènements réguliers comme un rassemblement de voitures de collection. Le 2ème dimanche de chaque mois, les collectionneurs et amateurs de voitures anciennes se donnent rendez-vous au village. Ambiance conviviale garantie !

26952511_1541903522602788_1082129054854971418_o

Un village pour chiner et pour se restaurer

Un des atouts majeurs de ce village de brocanteurs est son restaurant “B’Rock Café”. Ce lieu, situé entre l’insolite et le familier, est un refuge parfait pour se requinquer entre deux bonnes affaires. Différents menus sont proposés pour les petits appétits comme pour les gros mangeurs.

On chine toujours mieux le ventre plein !

Infos pratique

Adresse : 180 route de Crémieu, Tignieu-Jameyzieu (Isère). 45 minutes de Lyon en voiture.
Horaires d’ouverture : samedi, dimanche et fériés de 9 h à 17 h. Parking gratuit.
Contact : 06.78.51.84.41.

Vous aimerez aussi :